Je suis bien contente de voir que le salon Fantastiqueer est quasi financé <3

Si vous voulez participer c'est par ici :
fr.ulule.com/fantastiqueer-sal

Et si vous voulez participer mais ne voulez pas créer de compte sur Ulule, faites-moi signe, vous me faites le virement et moi je transfÚre ça sur le crowdfunding (mais dans ce cas c'est sans contrepartie, c'est trop relou à gérer sinon).

Je profite de mon week-end (hé oui, ) pour avancer sur mes lectures de la rentrée littéraire à venir. En cet aprem, sur les bons conseils de @StuartCalvo un roman à venir chez Rue de l'échiquier : «Les Tentacules» de Rita Indiana.
DĂ©crit comme «Un roman Ă©cologique et dĂ©colonial, un rĂ©cit dystopique, une autrice caribĂ©enne : prĂ©parez-vous Ă  l’uppercut littĂ©raire de l’annĂ©e !»
ruedelechiquier.net/fiction/28

"VENTOLINE est un fanzine nĂ© Ă  la fois d’un enthousiasme quotidien pour ce qui se rapporte Ă  la musique, et d’une vĂ©ritable lassitude face Ă  la quasi-absence de paroles fĂ©minines autour de ce vaste sujet.
Commenter, critiquer, prescrire, partager ses histoires, ses goûts, ses dégoûts, en somme, sa culture musicale

Pourquoi si peu de femmes s’autorisent à le faire ?"
🏁 🏁
ventoline.octavie.club/

On commence par jeter de la peinture sur des statues,
on finit par ĂȘtre adepte de Warhammer 40K

Ma mÚre a un télescope depuis septembre, elle se lÚve la nuit pour faire des observations, l'autre nuit elle est venue me proposer de regarder Jupiter (!) et me raconte réguliÚrement ce qu'elle voit, les planÚtes, les constellations.

Là on voyait une belle lune se lever donc elle a tout installé, j'arrive pour voir regarder et elle me fait "enfin, bon, c'est que la lune hein!"
😂😂😂

(Bah c'Ă©tait hyper impressionnant quand mĂȘme !)

Le saviez-vous ?

En participant Ă  la campagne de financement du fantastiqueer, salon des imaginaires LGBT+, vous pouvez notamment obtenir des goodiesavec ce visuel dessinĂ© par moi 😜 🌈

fr.ulule.com/fantastiqueer-sal

(Et ouais c'est anecdotique mais ça implique que mes jeux de mots vont ĂȘtre imprimĂ©s sur des mugs, et je boude pas mon plaisir 😎)

(Et ouais ça m'amuse beaucoup de vous spammer avec des "le saviez-vous". Préparez vous car y'a 40j de campagne ce projet je veux vraiment qu'il voit le jour)

Petite balade autour d'un ancien site de forges du 44, nouvelle promenade préférée de ma maman, 6km tout jolis. Je la comprends !

"Le temps de la rĂ©volution commence. Tout doit changer. Tu dois changer. Le temps de ceux qui avant n’avaient pas droit Ă  l’histoire commence."
Chronique de Paul Preciado dans Libé. (Le 19 juin) liberation.fr/amphtml/chroniqu

Tiens, je remets ça ici :

En vĂ©ritĂ© je pense depuis un bon moment que le monde du libre et en fait de l'associatif en gĂ©nĂ©ral, exploite le bĂ©nĂ©volat comme une force de travail (gratuite donc), renouvelable, trĂšs motivĂ©e et prĂȘte Ă  se cramer relativement vite Ă  ses dĂ©buts, donc productive. Et on parle jamais de ça dans les milieux libristes, c'est assez Ă©tonnant de voir les anarcho communistes faire silence sur la question. Je pense que si en plus on met en perspective le travail invisible des meufs, alors lĂ , on touche le pompon.

Eh bien.
Quand les travaux fouillĂ©s et profonds d’Alt236 et Maxwell (2Guys1TV) s’assemblent, ça donne The Art of Metal, un documentaire de 76 minutes, partant Ă  la dĂ©couverte des pochettes d’albums, si chĂšres au mĂ©tal et au rock, dĂ©voilant son histoire et son importance, des mythiques Pink Floyd et Beatles, aux univers sombres, horrifiques, sataniques, mortifĂšres et transgressifs des doom, death, black, et grind, en passant par l’hĂ©roĂŻsme fantasy des heavy et power.

peertube.co.uk/videos/watch/32

Un super article de CQFD (mensuel anarcho-marseillais, je conseille !) à propos de la gestion de la crise sanitaire décortiquée par une ancienne militante d'ActUp.

Un regard acĂ©rĂ© et toujours du cĂŽtĂ© des citoyen.nes, prĂŽnant l'auto-organisation et l'autogestion, contre l'instauration d'un systĂšme de gestion d'oĂč seraient exclu.es les concernĂ©.es.

cqfd-journal.org/Gwen-Fauchois

Besoin de recommandation logociel visioconf pour grand nombre de personnes. 

Pour préciser : c'est + une diffusion en direct d'un événement qu'une visioconférence car on n'aura pas besoin des interventions du public. V'voyez ?

(Merci pour vos réponses, du coup je précise un peu)

Show thread

Besoin de recommandation logociel visioconf pour grand nombre de personnes. 

Hello,
J'aimerais monter un truc pour le boulot qui serait en visioconf en direct + révisionnable et potentiellement une grosse audience.
Là on m'a proposé Zoom et je voudrais mieux pas mais... On a quoi? Jitsi ça irait? (Je suis pas techos et le public aura besoin d'un accÚs en un clic)

Y'a un mois j'ai noté ce livre à l'office, y'a une semaine je l'ai réceptionné. Puis l'ai déplacé de rayon en rayon, sur table, en facing, tout ça.
J'ai finalement pu me résoudre à l'évidence en le reprenant en main ce matin : je l'ai acheté et je compte bien le lire.
(C'est centré sur Dick)
📚editionsladecouverte.fr/catalo

Parution aujourd'hui de VIVRE AVEC LE TROUBLE de Donna Haraway aux Ă©ditions des mondes Ă  faire. leseditionsdesmondesafaire.net

Enfin si je sais : car y'a des clients super, des discussions intéressantes, et la création de petites étincelles de joie. (Et des discussions sur, par exemple, Mycroft Canner ou Céline Sciamma)

Show thread

Libraire (commerçant en gĂ©nĂ©ral) c'est quand mĂȘme un peu space quand t'es introverti.e :
- tu passes ta journée en représentation sociale et à parler à des gens
- tu prends des automatismes de small talk inédits
- t'es 7h/jour dans l'interaction et potentiellement le bruit

Je sais pas, du coup, pourquoi j'aime autant ĂȘtre libraire ou (quand c'Ă©tait le cas) barman. À part que ça me demande un gros temps de redescente solitaire au quotidien.
(Au moins le vélo aide)

(J'ai pas encore le rythme)

Je ne suis qu'Ă  la page 27 du roman "Pleines de grĂące" de Gabriela CabezĂłn CĂĄmara mais je sens que ça va ĂȘtre quelque chose.
(Mon collĂšgue m'a dit "c'est ultra queer, complĂštement pour nous!")

-> editionsdelogre.fr/books/view/

( @sabrina je pense que c'est pour toi, aussi. Y'a un truc dans la voix, je sais pas, j'ai pensé à toi. )

Un truc drĂŽle d'un des gens (/heteros) qui entrent dans n'importe quelle librairie (/la notre, LGBT donc) sans JAMAIS se poser de question c'est quand ils laissent leur enfants courir gaĂźment vers les BD pornos gay.

"Monsieur... Tout n'est pas pour les enfants, n'oubliez pas de les superviser. On a un petit rayon enfants, il est lĂ  !"
"O_o ah, heu..."

:ablobcatangel:

Show more
Mastocafé

This is a mastodon instance for social justice activists, LGBTQIA+ people, and activists in general See the Goals and technical details, and Rules and privacy policy pages for more information