Quand tu es une université et qu’on te demande de viser l’« excellence », mais que tu n’as pas d’argent pour lancer de nouveaux projets de recherche, que tes enseignant·e·s-chercheur·se·s sont en contrat post-doctoral depuis dix ans et que les bâtiments menacent de s’effondrer.

N., étudiant à l'UT2J et militant à l'UET, est menacé d'expulsion. On se donne rendez-vous à 14h devant le tribunal administratif de Toulouse pour le soutenir.

N., étudiant au Mirail et militant syndicaliste à l'UET, est menacé d'expulsion ! Rassemblement de soutien le 20 août à 14h devant le Tribunal Administratif de Toulouse !
facebook.com/events/4077679501

Nous invitons tout·e·s les lycéen·ne·s à demander à consulter systématiquement leurs copies, afin de s’assurer que la note est cohérente vis-à-vis de leur contenu. C’est un droit qui ne peut pas vous être refusé, profitez en.

En réponse à la grève de la correction du bac, le ministère a donné pour instruction de « mettre en cohérence », c’est à dire d’inventer, les notes manquantes avec les autres notes des candidat·e·s.

Demain à Toulouse, à 12h, appel à rassemblement devant le consulat d'Italie (19 bis rue Riquet) pour exiger libération et abandon des poursuites à l'encontre de Carola Rackete, capitaine du Sea Watch.


Création d'une cellule d'écoute contre le harcèlement sexuel à l'UT2J, une petite victoire qui n'est pas suivie d'actions concrètes !

En ce jour de grève du bac, à l'appel de l'AG de ce matin à Toulouse (800 personnes) et du SNES-FSU 31 : manifestation à 14h, départ de Jeanne d'Arc vers Monument aux Morts. Venez nombreux-ses pour rappeler notre opposition à la loi et aux réformes Blanquer, et pour nos salaires

L'intersyndicale de l'UT2J s'oppose à la réintégration d'un professeur harceleur sur le site de @IUTFigeac@twitter.com !

Cette décision du CA est valable pour l'année 2019 - 2020 uniquement et devra repasser devant les instances de l'université pour être confirmée sur le long terme. Nous resterons donc attentif-ve-s à ce que cette décision soit pérennisée.

La demande d'exonération devrait être automatique pour les étudiant-es qui feraient une demande d'inscription à l'UT2J. L'UET se réjouit de cette décision qui, à défaut de refuser d'appliquer une loi raciste, en atténue complètement les retombées, dans le respect de l'égalité.

C'est officiel : les frais d'inscription n'augmenteront pas pour les étudiant-es étrangers-gères à la rentrée 2019 - 2020 à l'Université Toulouse 2 Jean Jaurès ! Le CA d'aujourd'hui vient de valider le projet d'indifférenciation entre étudiant-es à l'unanimité !

Face à la montée du fascisme en France, en Europe et dans le reste du monde, regroupons nous pour construire l’unité antifasciste. Rejoignez-nous le mercredi 5 juin à 18h30 au métro Saint-Michel pour le départ de la manifestation.

facebook.com/events/3207704952

Bref, dans la continuité du reste du « Plan Étudiants », on assiste encore à une réforme mal pensée et mal préparée et qui n’aura pour seule conséquence que d’augmenter l’arbitraire et l’opacité des décisions.
En attendant, des milliers de personnes sont sur le carreau.

Nous avons donc des établissements qui sont incapables de nous dire sur quels critères sont sélectionné·e·s leurs étudiant·e·s et qui est responsable de cette sélection.

Mais qui a écrit ces algorithmes ? Ces personnes là devraient savoir non ?
Et bien, à l’heure actuelle, personne n’a été en mesure de nous dire qui a décidé de ce qui serait pris en compte ou pas par Parcoursup. À Toulouse, le rectorat et les IFSI restent dans le flou.

Pourquoi ? Et bien c’est là qu’on arrive au second problème : personne ne sait.
Les algorithmes locaux n’étant pas publiques, les candidat·e·s ne peuvent pas savoir pourquoi il·elle·s n’ont pas été pris·e·s. Et impossible d’obtenir une réponse claire des établissements.

Bien sûr, les directions des IFSI ont promis qu’il serait tenu compte des prépas suivies lors de l’examen des dossiers.
Sauf que, le jour des premiers résultats de Parcoursup, beaucoup s’aperçoivent qu’elles et ils sont en fait refusé·e·s ou très loin dans la liste d’attente.

Résultat, beaucoup d’étudiant·e·s ont déboursé entre 1 800 et 4 000 € pour suivre des cours de préparation à un concours… Qui n’a pas eu lieu !

Show more
Mastocafé

This is a mastodon instance for social justice activists, LGBTQIA+ people, and activists in general See the Goals and technical details, and Rules and privacy policy pages for more information