Avec @lunar, ça fait un an qu'on a ce projet en tête et qu'on bosse dessus plus ou moins intensément selon les périodes.

On vient de finir une grosse résidence, qui nous permet de vous livrer la première partie d'une (très) grosse analyse politique des Furtifs de Damasio.

On y abordera plusieurs sujets, du sexisme à l'idéal révolutionnaire, en plusieurs publications.

Voici le début de la première partie, bonne lecture !

dérivation.fr/furtifs/

@meli_melo @lunar Petite question pour un novice en lecture inclusive s’il vous plait : le iel vaut pour un il, elle, lui ? Pour la phrase[…]Chaque lecteur·ice amène donc avec iel sa grille de lecture[…]

Je pense que oui, mais une confirmation serait la perfection 😄

@ArnaudMinable d'ailleurs ici, ce serait plutôt "ellui", je corrigerai. @lunar

@meli_melo @lunar Sans connaître les subtilités de l’inclusivitée, je dois avouer que le phrase serait peut-être plus compréhensive avec un ellui

J’avoue l’avoir relue 2 fois en pensant qu’il y avait une coquille… d’ou ma question 😅

Encore une fois, bravo pour votre travail.

@meli_melo
Pour Bâtir aussi, on a fini par mettre « iel » dans les deux cas, entre autre parce qu'on trouvait que « iel-même » fonctionnait aussi bien que « elle-même ». « Ellui-même » est très pénible à haute voix.
@ArnaudMinable

@lunar @meli_melo @ArnaudMinable juste à titre perso, en tant que personne nb, je déteste iel comme pronom "neutre/inclusif", que je trouve justement trop binaire et qui me rappelle "yell" (même sonorité) -_-' du coup, j'ai tendance à préférer d'autres néo-pronoms pour moi-même et dans mes écrits. par contre, je suis d'accord, ellui serait d'un pénible... quant à l'article, je m'en vais le lire de ce pas! :p

@Milouchkna @lunar @meli_melo @ArnaudMinable je suis bizarre si j'aime bien les sonorités des mots "iel" et "ellui" ? J'aime aussi le fait de buter dessus à l'oral (moins à la lecture, maintenant que je les utilise beaucoup), ça donne le temps de réfléchir et s'interroger sur le sens et l'inclusivité. En revanche je suis d'accord ça reste binaire...

@tarage @Milouchkna @lunar @ArnaudMinable ben en fait là l'idée c'est de dire "les gens" et pas "les personnes NB" spécifiquement, du coup la discussion s'applique pas trop (pas qu'elle soit pas intéressante par ailleurs)

@meli_melo @Milouchkna @lunar @ArnaudMinable c'est intéressant aussi de trouver une façon non binaire de parler d'un groupe de personnes (ou d'une personne indéfinie), c'est dans ce sens là que je le disais, et loin de moi l'idée de me prononcer (haha) sur les pronoms individuels des gens.

@meli_melo
je réagissais justement au commentaire au dessus, à l’utilisation de "iel(s)" pour parler d'une personne ou d'un groupe aux genres variés/indéterminés/indéfinis. le néo-pronom que j'avais trouvé pour les besoins d'une histoire c'était "ouaiel(s)" que j'aime bien pour des questions de sonorités et que j'ai après adopté en ouaielle pour moi-même. @tarage
non, c'est pas bizarre :p je connais des copaines qui préfèrent iel aussi. pour ellui, je sais pas, faudra que je demande, tiens...

Sign in to participate in the conversation
Mastocafé

This is a mastodon instance for social justice activists, LGBTQIA+ people, and activists in general See the Goals and technical details, and Rules and privacy policy pages for more information